Contrôler les libérations de votre homme

Comme vous le savez sans doute, les femmes adorent les grands assauts ponctués d’un puissant orgasme mais les aspirations sont différentes chez les hommes. En fonction de l’humeur, du niveau de stress et du flot hormonal, les femmes peuvent patienter des jours ou des semaines sans ressentir l’envie d’un orgasme. C’est très différent chez les hommes pour plusieurs raisons. Regardons les effets que peut avoir une longue période sans orgasme sur un homme.

Quand une femme jouit jusqu’à l’orgasme, son corps libère des hormones qui l’inondent de plaisir, mais ces hormones ne s’accumulent pas vraiment au fil du temps. Les hommes ont une constitution qui les emplit d’hormones avec le temps et ils ressentent un besoin impérieux de libérer leur sperme. Cela fait partie de l’évolution, les hommes ont besoin de déverser leur semence dans le but de perpétuer l’espèce. Sans cette envie d’utiliser leurs pénis, la race humaine s’éteindrait assez rapidement. Ici, le sujet est d’agir sur le désir sexuel naturel de votre homme pour magnifier votre relation. Le désir sexuel naturel est un moteur et le mariage lui- même est conçu pour le manipuler.

Chez les hommes, les spermatozoïdes sont créés et se développent sur un cycle de 74 jours appelé spermatogenèse (je vais essayer de contenir les mots savants, ce n’est pas l’objet de cet article). Les testicules sont constitués d’un très grand nombre de canaux qui, s’ils étaient déroulés, seraient d’une dizaine de mètres de longueur chacun. Les spermatozoïdes se déplacent à l’intérieur de ces tubes et quand l’éjaculation se produit, ils sont mélangés à une substance aqueuse qui leur permet de survivre dans l’environnement pas si accueillant et plutôt acide du vagin. Si l’éjaculation se produit avant que les spermatozoïdes n’y soient mêlés, le liquide (le sperme) peut sembler plus aqueux parce que vous voyez alors ce fluide avec de très faibles niveaux de spermatozoïdes dedans.

  • 1 jour – Il ne se passe pas grand-chose. Peut-être un désir. La plupart des hommes se masturbent une ou deux fois par jour, mais ce n’est pas la fin du monde s’ils sautent un jour car ils ne ressentent pas vraiment de pression. La masturbation quotidienne est plus une habitude qu’un besoin biologique.
  • 2 jours – Typiquement les hommes commencent à ressentir une certaine pression le deuxième jour lorsque leurs testicules sont habitués à une libération quotidienne. Bien qu’il n’y ait toujours pas de besoin biologique, ils peuvent ressentir une gêne : leurs testicules entament un remplissage.
  • 3 jours – Avec une quantité suffisante de protéines et de zinc, il faut environ trois jours pour que les testicules d’un homme se remplissent. Un homme qui est habitué à la masturbation quotidienne commence alors vraiment à sentir le besoin d’une libération pour soulager l’inconfort qu’il ressent. Imaginez les crampes et ballonnements que vous ressentez pendant vos périodes, mais confinés à une zone beaucoup plus petite de votre corps. C’est avéré : ils ont vraiment besoin de libérer leur production. Dès le troisième jour, excité, un liquide clair (le pré-cum ou pré-sperme ; fluide non chargé en spermatozoïdes) va commencer à s’écouler régulièrement.
  • 5 jours – Après le troisième jour, les testicules sont pleins chez la plupart des hommes. C’est autour des jours 3 à 5 que les spermatozoïdes seront les plus fertiles, perdant leur mobilité (capacité de bien se mouvoir dans le vagin) après le cinquième jour. Si vous souhaitez concevoir, il est important de « nettoyer ses
    canaux » tous les trois jours pour vous assurer que le sperme dans chaque éjaculation est aussi sain que possible. Ici, il va se sentir mal à l’aise, mais à part une certaine pression et de modiques tourments, cela ne devrait pas être significatif.
  • 6-8 jours – Après le passage des sept jours, il commencera à ressentir un malaise réel, son corps étant habitué à la production constante de spermatozoïdes. Il commencera à avoir des émotions typiquement associées au syndrome prémenstruel féminin lorsque la production de sperme s’infléchit. Le cap de sept jours est le moment où le corps commence à absorber certaines des hormones liées à la production de sperme pour conserver les spermatozoïdes vivants. Cette absorption n’est pas familière au masturbateur fréquent et il peut se démener ou au contraire paraître irritable avec ces nouvelles émotions que lui procurent les hormones libérées dans son corps au lieu d’être libérées via ses éjaculations usuelles. S’il est autorisé à une libération à ce stade, la quantité totale de sperme ne peut pas être libérée et un haut niveau hormonal continuera à circuler dans son corps. Personnellement, je préfère garder un homme sur un cycle de sept jours (avec une marge d’un jour en plus ou en moins).
  • 10-14 jours – Des périodes prolongées jusqu’à deux semaines ne feront pas mal, mais ne contribuent pas significativement à modifier son ressenti ou son comportement. L’intérêt d’un blocage de cette longueur est l’utilisation à titre de punition, car l’inconfort doux se transforme en des tourments plus envahissants, le flot hormonal se poursuivant tout au long de cette période. Il peut commencer à être grincheux-irritable ou au contraire de plus en plus attentionné, mais les conséquences de l’extension de sa période de chasteté seront généralement sous contrôle.
  • Plus de 15 jours – Pas ma tasse de thé. Typiquement, il commence soit à être déprimé (légèrement hein !), soit à être tout sucre tout miel un peu comme un chat en période des amours. A long terme, les conséquences de cette prolongation ne sont plus aussi significatives. Le corps s’adapte au nouveau niveau hormonal et le désir redescendra légèrement au-dessous de son maximum devenant plus discret et le comportement plus calme. Les avantages d’une longue période de chasteté comme celle-ci peuvent durer un certain temps après la libération alors n’hésitez pas à utiliser un long blocage lors du démarrage d’une nouvelle relation par exemple.

Quel cycle d’éjaculation pour une gestion efficace ?

  • 7 jours – C’est mon cycle favori pour mon homme. Après la libération, il aura des niveaux accrus d’ocytocine et sera généralement plus agréable, plus malléable et ce dès le troisième ou quatrième cycle de sept jours. Vous remarquerez que sur un cycle de sept jours, un homme aura tendance à être plus affectueux, plus disposé à contribuer à la vie du foyer comme les tâches ménagères et la parentalité. Les hormones libérées avant l’éjaculation vont persister dans le corps pendant les cinq à sept prochains jours, votre homme est ainsi plus attentif à vous lorsque vous imposez un cycle de 7 jours.
  • 14 jours – J’y ai recours de temps en temps mais généralement attaché à une punition. Typiquement, la tension et l’inconfort associés aux cycles plus longs le garderont beaucoup plus heureux d’être de nouveau sur son cycle normal de verrouillage. Il y a des avantages ici, car les hormones continuent de croître durant ces cycles. Je fixe un cycle de 14 jours quelques fois par an quand je veux qu’il soit particulièrement docile ou comme une punition quand il me désobéit. Si nous sommes en voyage ou si nos occupations empêchent un cycle de sept jours, je le place généralement sur un cycle de 14 jours.
  • 30 jours – Je n’utilise pas vraiment cette durée. Il peut avoir du ressentiment ou être morose. Mais ces périodes sont efficaces si votre homme est particulièrement arrogant ou conteste sa chasteté imposée.
  • Plus de 30 jours – Je ne dépasse jamais 30 jours, ce n’est tout simplement pas mon truc. Un homme doit avoir ses orgasmes et ils lui font du bien. Pour mon homme, l’intensité de la récompense est un puissant rappel de qui détient les clefs.
  • Irrégulier-Non programmé – Certains couples peuvent vouloir essayer pour ajouter un coup de pouce à leur relation. Mais je suis assez confiante : vous finirez par adopter l’un des cycles de libération ci-dessus.

Et si j’impose plus longtemps ?

J’ai essayé des durées plus longues que les délais que j’ai suggérés ci-dessus et sa libido semblait décliner légèrement.

Après une semaine, il est frustré et tendu.
Après deux semaines, il est distrait et grincheux. Après trois semaines, il commence à être hyperémotif. Après un mois, il commence à être apathique et vaincu.

Je lui ai donné des pilules pour augmenter son taux de testostérone, on a regardé des films pornographiques que j’ai choisis et je l’ai aiguillonné en le taquinant sexuellement, mais ça n’a pas suffit. Je suppose que le vieil adage « si vous ne l’utilisez pas, vous le perdez » peut être vrai pour son petit pénis ou au moins pour le désir sexuel. Je préconise d’effectuer des libérations chaque semaine ou deux, cela vous permettra d’exploiter au maximum sa libido sans aucun effet secondaire réel. Mais l’échantillon des hommes que j’ai verrouillés est petit donc n’hésitez pas à expérimenter, peut-être que les miens ont été des exceptions.

Quelle est la fréquence idéale pour ses orgasmes ?

Trouver le cycle parfait pour votre homme vous aidera à lui fixer des objectifs pour les libérations prévues et il est important que vous l’aidiez à comprendre le raisonnement derrière ces échéances. Le calendrier de chasteté va l’aider à se maintenir sur la bonne voie afin que vous puissiez avoir la relation idéale que vous avez toujours voulue et attendue. N’oubliez pas de complimenter les attitudes que vous aimez quand il les produit ainsi il connaît vos espérances et peut continuer à répéter les comportements que vous appréciez. Si vous avez décidé d’utiliser un planning Irrégulier-Imprévu, pensez à lui expliquer que vous aimez quand il se verrouille et vous remet la clef surtout quand vous vous sentez fâchée ou en colère contre lui. C’est un grand moment et un grand plaisir de recevoir la clef accompagnée d’une étreinte câline. Il prend alors la pleine mesure de ses erreurs et utilisera ainsi toute son énergie sexuelle à réparer la situation que vous traversez et qu’il a déclenchée. Un homme sous chasteté est un homme réfléchi mais un homme auto-verrouillé l’est encore davantage.

Ce processus d’acclimatation prend généralement quelques mois. Émotionnellement, il va passer par les cinq étapes connues d’affects : le déni, la colère, la négociation, la dépression, et enfin l’acceptation. Une fois qu’il est passé par là, quelque chose d’étonnant arrivera. Il va non seulement s’habituer à porter un dispositif de chasteté mais il sentira également qu’il lui manque quelque chose quand il ne l’a pas sur lui. Au cours de sa libération hebdomadaire (généralement le dimanche), il me dit qu’il ne dort pas aussi bien sans sa cage.

Au fil du temps, vous serez étonnée de voir que son égoïsme va diminuer, que certains des aspects les plus frustres de sa masculinité s’estomperont et que son attitude s’infléchira positivement. Il deviendra particulièrement disposé à vous faire plaisir et à contribuer à vous rendre heureuse. Il apprendra à ce que votre plaisir sexuel vienne en premier, que le sien soit secondaire et que son pénis est assez étranger à la satisfaction sexuelle d’une femme. Le vrai plaisir pour nous vient d’ailleurs plus de son attitude, de sa volonté d’aider et d’être réfléchi. Sexuellement, nous obtenons beaucoup de plaisir de ses doigts, de sa bouche, et de sa langue. Au fil du temps, il deviendra un expert pour vous satisfaire oralement et pourra sincèrement être attentif et réclamer ce que vous aimez sexuellement. Vous verrez aussi que son énergie sexuelle est redirigée de façon non sexuelle. Typiquement les massages sont spontanément prodigués, volontairement, sans pression ou culpabilité alors qu’un simple massage à l’épaule se transformait auparavant en relation sexuelle.

Avec du recul, on pourrait croire que vous entravez sa sexualité dans le seul but de le forcer à se dépasser dans l’espoir d’une gratification sexuelle, mais c’est bien plus complexe que cela. La sexualité est un besoin humain primordial (sommeil, nourriture, eau, sexe) et a de profondes racines émotionnelles et psychologiques. Lorsque vous influez sur la relation sexuelle, vous agissez très au-delà de sa seule conscience, à un niveau beaucoup plus profond. Conséquences de votre tutelle sur la relation sexuelle, ses sentiments et émotions à votre égard sont durablement transformés.

Sous peu, votre énergie sexuelle et votre autorité sur sa conduite deviendront synonyme, il vous verra comme la personne qui dirige naturellement votre relation. Si vous aviez essayé d’utiliser la sexualité comme seul levier, cela apparaîtrait comme une évidence et des ressentiments se développeraient dans la relation comme c’est le cas la plupart du temps. Si vous n’utilisiez que ce pouvoir, les ressentiments grandiraient très vite et l’hostilité naissante entraînerait un risque de rupture. Lorsque vous combinez l’énergie sexuelle et le pouvoir indéniable qui vient avec elle, dans son psychisme, il en devient très rapidement dépendant. Son corps et son esprit changent et il va bientôt se soumettre à votre autorité. Pour chercher à vous plaire, il commencera à éprouver une grande satisfaction à entreprendre de lui-même et à soigner les tâches qu’il éludait auparavant.

Accessoires et taquineries

La plupart des hommes exigent des dispositifs pour appliquer ces cycles de chasteté. J’avais déjà essayé la chasteté sur l’honneur auparavant. Elle fonctionne rarement ou rarement longtemps. Lorsque la chasteté sur l’honneur est employée, assurez-vous de vérifier la consistance de son sperme chaque fois qu’il est autorisé à se libérer. Après le troisième jour, il devrait toujours avoir des écoulements de pré-sperme lorsqu’il est excité. J’aime me présenter à lui et me pencher en avant devant lui, gémir un peu, tapoter la cage et caresser ses bourses tout en le taquinant et lui rappelant que son pénis me manque. Je vérifie ensuite qu’il y a des écoulements. L’avantage supplémentaire de le taquiner est que ça contribue à le garder dans un état excité pour atteindre un niveau élevé de production de sperme et d’hormones. Depuis le temps, j’en suis aussi venue à préférer l’aspect d’un pénis en cage à un pénis flasque, mais il s’agit ici d’une préférence personnelle.

Et si mon homme a subi une vasectomie ?

Seulement deux à cinq pour cent de ce qu’il éjacule est en fait constitué de spermatozoïdes. En contrôlant ses cycles d’éjaculation, vous prenez le pouvoir sur ce que son corps réclame : déverser le plus fréquemment possible par une éjaculation le fluide séminal produit en abondance dans son organisme. Ce fluide provient de sa prostate, des vésicules séminales et est précisément l’endroit où les hormones s’accumulent. Les bienfaits réels que vous pouvez en tirer sont donc toujours intacts. La seule différence avec un homme ayant subi une vasectomie est que son sperme sera généralement plus clair qu’un homme qui produit des spermatozoïdes fertiles rejoignant la prostate pour constituer le sperme. Votre homme ressentira toujours la même envie grandissante et exhortera tout autant à éjaculer comme un homme qui produit un sperme fertile et, plus important, vous obtiendrez toujours les mêmes avantages hormonaux.

Doit-il avaler sa semence ?

C’est là que je perds parfois des gens. C’est totalement facultatif, mais j’ai l’impression que c’est une bonne idée car c’est quelque chose qu’il ne voudra certainement pas faire. Alors qu’il peut sembler prêt à tout au premier abord – un homme sous chasteté sera facilement d’accord pour en accepter le principe avant l’échéance – il perdra tout désir de le faire une fois l’éjaculation accomplie. Donc, je lui demande souvent d’avaler son sperme parce que d’une part cela renforce la domination et d’autre part l’ingestion de ces petits nageurs a des avantages reconnus pour la santé (renseignez-vous sur ces avantages). Ma recommandation est de ne pas précipiter les choses. Commencez par le verrouiller sous chasteté et passez à cette étape lorsque vous sentez que l’occasion se présente ou si vous voulez renforcer sa soumission envers vous.

Laisser un commentaire

Electra.re | Histoire de chasteté masculine au sein du couple

Retour en haut ↑

Chasteté Masculine Consentie, la clé du plaisir dans le couple ?

CECI EST UN SITE POUR ADULTES, STRICTEMENT RÉSERVÉ À UN PUBLIC MAJEUR ET AVERTI

Il peut contenir des textes, des liens, des images, des vidéos qui peuvent être choquants pour des personnes mineures ou sensibles. Je suis averti que ce site comporte des vidéos, des images et des documents à caractères sexuels pouvant heurter la sensibilité de certaines personnes. Je visite ce site de mon plein gré et renonce à toute poursuite judiciaire contre ses auteurs.

Je certifie avoir l'âge légal de la majorité dans mon pays.

Histoire de chasteté masculine consentie au sein du couple